Comment contribuer / participer ? : Différence entre versions

De Wiki ECOPOL
(Placer & habiter)
 
(Une révision intermédiaire par un autre utilisateur non affichée)
Ligne 3 : Ligne 3 :
  
 
=== Placer & habiter ===
 
=== Placer & habiter ===
Placer de l'argent dans un fond de dépôt-garantie pour soutenir et habiter dans une coopérative porteuse de projets au label Ecopol, c’est la formule la plus en phase avec les valeurs et l’esprit de l'écologie communautaire. Les logements sont attribués en priorité aux personnes qui apportent des fonds propres (sous forme d'acquisition de parts sociales, forme de placement éthique). Concrètement, pour la valeur totale de chaque logement, la coopérative a besoin d'environ 20% de fonds propres. Vous acquérez des parts sociales à hauteur de ces 20%, et vous les récupérez si vous quittez votre logement. Parfois, on peut réduire ces fonds à 15% voire 10%, si on peut trouver des aides fédérales ou des cautionnements.
+
Placer de l'argent dans un fonds de dépôt-garantie pour soutenir et habiter dans une coopérative porteuse de projets au label Ecopol, c’est la formule la plus en phase avec les valeurs et l’esprit de l'écologie communautaire. Les logements sont attribués en priorité aux personnes qui apportent des fonds propres (sous forme d'acquisition de parts sociales, forme de placement éthique). Concrètement, pour la valeur totale de chaque logement, la coopérative a besoin d'environ 20% de fonds propres. Vous acquérez des parts sociales à hauteur de ces 20%, et vous les récupérez si vous quittez votre logement. Parfois, on peut réduire ces fonds à 15% voire 10%, si on peut trouver des aides fédérales ou des cautionnements.
  
 
=== Placer des fonds pour soutenir===  
 
=== Placer des fonds pour soutenir===  
Ligne 20 : Ligne 20 :
 
Pour démarrer, vous venez rendre visite à l'équipe de Smala en Suisse romande. Ensuite, vous participez à une ou deux activités du label Ecopol à l'agenda de Smala : visite d'autres écovillages, co-organisation d'une soirée de premier contact “Smala CoCo” (Co-opérer et Co-habiter). En parallèle, vous commencez à diffuser l'existence d'Ecopol dans vos réseaux sociaux (on peut vous envoyer des livrets de 40 pages par la poste).
 
Pour démarrer, vous venez rendre visite à l'équipe de Smala en Suisse romande. Ensuite, vous participez à une ou deux activités du label Ecopol à l'agenda de Smala : visite d'autres écovillages, co-organisation d'une soirée de premier contact “Smala CoCo” (Co-opérer et Co-habiter). En parallèle, vous commencez à diffuser l'existence d'Ecopol dans vos réseaux sociaux (on peut vous envoyer des livrets de 40 pages par la poste).
  
Ensuite, vous pouvez organiser des conférences pour présenter le projet à divers groupes, en demandant des collaborateurs de l'équipe de coordination d'Ecopol d'intervenir, en diffusant des films et le livre. Ce type d'actions de communication est très utile, car de nombreuses personnes souhaitent participer à ce genre de projet et ont besoin de liens de proximité ou tout simplement d'une petite étincelle d'information. Idem lors de vos voyages, vous pouvez aussi présenter l'initiative Ecopol à des associations ou toutes structures potentiellement intéressées par l'aventure.
+
Ensuite, vous pouvez organiser des conférences pour présenter le projet à divers groupes, en demandant à des collaborateurs de l'équipe de coordination d'Ecopol d'intervenir, en diffusant des films et le livre. Ce type d'actions de communication est très utile, car de nombreuses personnes souhaitent participer à ce genre de projet et ont besoin de liens de proximité ou tout simplement d'une petite étincelle d'information. Idem lors de vos voyages, vous pouvez aussi présenter l'initiative Ecopol à des associations ou toutes structures potentiellement intéressées par l'aventure.
  
 
Pour tous les ambassadeurs, une réunion est envisagée, à intervalle de 6 à 24 mois, en Suisse (Lac Léman) ou au Brésil (Bahia, écovillage Piracanga).  
 
Pour tous les ambassadeurs, une réunion est envisagée, à intervalle de 6 à 24 mois, en Suisse (Lac Léman) ou au Brésil (Bahia, écovillage Piracanga).  

Version actuelle datée du 3 février 2014 à 11:10

Vous y croyez ? Vous vous demandez comment rejoindre l'aventure et participer à votre mesure ou selon vos ressources ? Qui peut s'investir et de quelle manière ? Avec le temps, nous avons développé des mécanismes d’intégration et d'accompagnement des nouveaux arrivants, afin que chaque personne ait toutes ses chances de prendre place dans un pôle de cohabitation et de coopération, et de pouvoir évoluer sur son chemin personnel.

Placer & habiter

Placer de l'argent dans un fonds de dépôt-garantie pour soutenir et habiter dans une coopérative porteuse de projets au label Ecopol, c’est la formule la plus en phase avec les valeurs et l’esprit de l'écologie communautaire. Les logements sont attribués en priorité aux personnes qui apportent des fonds propres (sous forme d'acquisition de parts sociales, forme de placement éthique). Concrètement, pour la valeur totale de chaque logement, la coopérative a besoin d'environ 20% de fonds propres. Vous acquérez des parts sociales à hauteur de ces 20%, et vous les récupérez si vous quittez votre logement. Parfois, on peut réduire ces fonds à 15% voire 10%, si on peut trouver des aides fédérales ou des cautionnements.

Placer des fonds pour soutenir

Choisir d'acheter des parts sociales dans une coopérative d'habitation incubée par Ecopol, c'est soutenir la réalisation de lieux de vie labellisés, sans pour autant spéculer. L’immobilier (terrain + maison) garantit la stabilité financière du placement. Le rendement envisagé est de 3% à 4% par an, ce qui est assez courant dans le domaine des coopératives d'habitations. Les comptes de la coopérative sont audités par une fiduciaire (contrôle externe). En acquérant pour au moins 10 000 euros de parts sociales (idéalement plutôt 50 000 à 100 000 euros pour un réel soutien), vous aidez à démarrer de nouvelles constructions ou rénovations. Tout détenteur de parts peut demander à récupérer ses fonds placés, moyennant un délai d'un an en moyenne. Vous avez des fonds et souhaitez les placer utilement ? La première coopérative utilisant le label Ecopol est Bâtir Groupé en Romandie. Voir sur le site Ecopol.net la liste des coopératives adoptant le label Ecopol.

Habiter dans un Ecopol

Dès qu'il y a des placements effectués par des gens qui ne veulent pas habiter mais seulement soutenir l'esprit Ecopol, on peut proposer des logements à des personnes qui n'ont pas de fonds propres, ce qui favorise la mixité des situations financières des co-habitants.

On commence par conclure un contrat de bail à durée déterminée, de 6 à 12 mois. C'est un essai, pour s'apprivoiser mutuellement avant de s'engager durablement. Dans une deuxième étape, on établit un contrat de bail à durée illimitée.

Si un(e) habitant(e) veut partir temporairement (par exemple voyage d'un an) et retrouver son logement à son retour, c'est possible. Pendant la vacance, ce sont les habitants qui réattribuent le logement. Cette formule d'attribution par cooptation et en deux étapes constitue une différence avec d'autres coopératives d'habitations ou résidences-services en propriété privée. Elle permet que les voisins soient choisis et non pas subis, ce qui favorise la dynamique d'apprentissage de l'écologie communautaire, tout en préservant la sphère privée.

Devenir Ambassadeurs de bonne volonté

Pour démarrer, vous venez rendre visite à l'équipe de Smala en Suisse romande. Ensuite, vous participez à une ou deux activités du label Ecopol à l'agenda de Smala : visite d'autres écovillages, co-organisation d'une soirée de premier contact “Smala CoCo” (Co-opérer et Co-habiter). En parallèle, vous commencez à diffuser l'existence d'Ecopol dans vos réseaux sociaux (on peut vous envoyer des livrets de 40 pages par la poste).

Ensuite, vous pouvez organiser des conférences pour présenter le projet à divers groupes, en demandant à des collaborateurs de l'équipe de coordination d'Ecopol d'intervenir, en diffusant des films et le livre. Ce type d'actions de communication est très utile, car de nombreuses personnes souhaitent participer à ce genre de projet et ont besoin de liens de proximité ou tout simplement d'une petite étincelle d'information. Idem lors de vos voyages, vous pouvez aussi présenter l'initiative Ecopol à des associations ou toutes structures potentiellement intéressées par l'aventure.

Pour tous les ambassadeurs, une réunion est envisagée, à intervalle de 6 à 24 mois, en Suisse (Lac Léman) ou au Brésil (Bahia, écovillage Piracanga).

Si vous n'habitez pas en Suisse Romande, berceau d'Ecopol, créer une ambassade peut devenir l'antichambre d'un pôle d'incubation et de labellisation d'écolieux dans votre région.

Vous pouvez enfin contribuer à enrichir la présentation du projet sur le site http://www.ecopol.net, en proposant des modifications et compléments directement sur la plateforme web wiki (comme wikipédia).